Projet

L’origine

En 2015, plusieurs projets de supermarchés coopératifs se lancent en Europe sur le modèle de la coopérative américaine Park Slope Food Coop, dont notamment le projet de la BEES coop à Bruxelles. Au sein de ce projet, une cellule informatique bénévole se constitue dans le but d’adapter le logiciel de gestion Odoo aux besoins spécifiques d’un supermarché coopératif et participatif. Petit à petit, d’autres structures les contactent pour des développements similaires. Pour répondre à ces demandes, la coopérative Coop IT Easy  est créée en 2018. Au fil des années, de nouveaux supermarchés coopératifs en Belgique, France, Suisse et Allemagne font appel à Coop IT Easy pour implémenter la solution Odoo. Chaque client contacte en direct le prestataire : il n’y a pas ou peu d’échanges sur les sujets informatiques entre les supermarchés.

Par ailleurs, les nouvelles évolutions du logiciel utilisé par tous sont influencées par les supermarchés qui ont plus de moyens que les autres et qui financent leurs demandes de développement en contactant directement Coop IT Easy. Un besoin de mutualisation se fait alors ressentir. En effet, il est important de définir en commun un cadre de collaboration et de mutualisation pour que chaque acteur soit consulté et entendu et puisse avoir son mot à dire sur l’évolution stratégique de la solution informatique. Cela, d’autant plus qu’en 2022, il y a maintenant 12 supermarchés coopératifs qui utilisent le même logiciel. Ainsi, Coop IT Easy participe à l’appel à projets “Prove Your Social Innovation” fin 2020 pour financer la construction de ce cadre de mutualisation : Komunigi est né.
Le projet komunigi

Le projet est divisé en 2 axes :

  • Axe 1 : l’intercoopératon. L’objectif est de construire et faire vivre deux communautés : la communauté des utilisateurs d’une part et la communauté des développeurs d’autre part.
  • L’axe 2 du projet vise à réduire les barrières à la collaboration technique. Le code utilisé par les supermarchés coopératifs est public et sous licence libre (AGPL-v3). Cependant, il n’est développé au fur et à mesure que par Coop IT Easy et Coopdevs. L’objectif de cet axe est donc de permettre à d’autres de contribuer au code.

Le projet nous permettra de répondre à des questions pratico-pratiques et de gouvernance, notamment pour la communauté des utilisateurs :

  • Comment déterminer les prochains développements mutualisés ?
  • Comment financer ces projets, selon quelle répartition des coûts ?
  • Comment financer l’animation de l’intercoopération après le subside ?
  • Comment intégrer de nouveaux partenaires dans la communauté ?
  • Faut-il sponsoriser les nouveaux partenaires afin d’attirer plus de projets et plus tard partager les coûts récurrents ?
  • Comment intégrer les coûts de migration dans le business model de Coop IT Easy ?

Pour la communauté des développeurs, il faudra d’abord en identifier les membres : les développeurs de Coop IT Easy bien sûr, mais aussi les informaticiens bénévoles des supermarchés, d’autres prestataires informatiques comme Coopdevs à Barcelone qui eux aussi accompagnent des supermarchés coopératifs sur leur territoire.

Afin de permettre à ces acteurs de contribuer au code, nous travaillerons sur une vision commune de l’évolution de la solution informatique, en lien étroit avec la communauté des utilisateurs.

COMMENT CA MARCHE ?

Pour répondre aux besoins identifiés dans le cadre de Komunigi, les actions suivantes sont entreprises :

  • Un noyau des utilisateurs est constitué pour faire des propositions concrètes liées à la gouvernance à la communauté (19/11/2021, 17/12/2021, 11/02/2022).
  • Un cycle de rencontre pour la communauté des utilisateurs (fréquence : 1 fois par mois). C’est là que les échanges sur les bonnes pratiques, les nouvelles demandes, les financements ont lieu.
  • Des séances d’information régulières à destination des nouveaux supermarchés coopératifs seront organisées.
  • Le code utilisé par les supermarchés coopératifs (en particulier obeesdoo) est analysé pour identifier le code spécifique aux supermarchés et le code transversal (qui peut être utile à d’autres types de structures)
  • Les modules sont renommés pour être rendus plus génériques et sont proposés à l’Odoo Community Association (OCA). Un appel à bénévoles est lancé pour participer à cette partie du travail.

En parallèle, un outil pour permettre la collecte des demandes des utilisateurs et un système de vote est investigué. Un journal de bord est publié régulièrement sur notre site web pour informer les communautés. de l’avancement du projet et les inviter à participer.

Préférences de condifentialité
Lorsque vous visitez notre site web, il est possible que votre navigateur stocke des informations provenant de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Vous pouvez modifier ici vos préférences en matière de confidentialité. Veuillez noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site web et les services que nous offrons.